Menu schließen

Exposé: La vie de Max FRISCH et son livre Andorra

Alles zu Max FrischJe voudrais vous présenter l’écrivain Max FRISCH, parler de sa vie et des idées qu’il a défendues, en particulier de la pièce « Andorra ».
Plan
Sa vie de 1911 à 1961
La pièce « Andorra » en 1961
Traduction d’un extrait
Sa vie de 1961 à 1991
Traductions françaises
I. Sa vie de 1911 à 1961
né le 15 mai 1911 à Zürich, donc écrivain suisse
était fils d’un architecte (Franz Bruno Frisch) et d’une femme au foyer (Kardina Frisch)
dès l’âge de 16 ans, il commence à écrire et il entreprend des études de langue, de littérature et de civilisation allemandes à l’Université de Zürich
en 1933, à 22 ans, la mort de son père l’oblige à gagner sa vie comme journaliste indépendant
engagé comme reporter, il fait ses premiers voyages en Europe de l’Est
en Pologne il est reporter sportif pendant les championnats du monde du hockey sur glace à Prague
ce sont ses premiers pas dans la vie professionnelle
en 1942, il épouse Gertrud Constanze von Meyenburg et fonde son propre bureau d’architecture
son premier roman, écrit en français, « J’adore ce qui me brûle » ou « Die Schwierigen » est publié en 1943
la même année naît sa fille, Ursula
un an après, en 1944, naît son fils Hans-Peter (Jean-Pierre)
en 1948, Max FRISCH fait des voyages à Berlin, Prague et Varsovie
il reste en Pologne, et assiste au « Congrès mondial des intellectuels pour la paix »
sa deuxième fille, Charlotte, naît en 1949
en 1958, après la parution de nombreuses pièces, dont, « Herr Biedermann und die Brandstifter » ou « Monsieur Bonhomme et les incendiaires » (1953) et « Stiller » ou « Je ne suis pas Stiller » (1954), il reçoit le prix littéraire « Georg-Büchner »
en 1959, il divorce et se sépare de sa famille
II. La pièce « Andorra » en 1961
dans la pièce « Andorra », Max FRISCH étudie le problème des préjugés
la pièce parle d’un jeune homme juif de 20 ans, qui vit à Andorra
il n’est pas accepté dans la société, dans laquelle il vit
à la fin de la pièce, il est assassiné à cause des préjugés racistes
Andorra, le nom ne représente pas le pays entre la France et l’Espagne, mais n’importe quel pays du monde
Max FRISCH décrit jusqu’où les préjugés et la haine peuvent conduire un peuple : jusqu’au meurtre de celui qu’il considère comme différent d’eux, parce que juif
il l’accuse d’avoir les défauts que l’on reproche généralement aux juifs
il devient le bouc émissaire des habitants d’Andorra, qui vivent dans la peur d’un peuple voisin
il est donc tué
en réalité, ce jeune homme, qui s’appelle Andri, n’est pas juif
il est le fils d’un habitant d’Andorra (le professeur – chaque personnage est appelé par son métier) et d’une femme du peuple voisin
cependant, son père l’a fait passer pour un enfant juif, parce qu’il était déjà marié
il n’a pas eu le courage de dire la vérité
Max FRISCH veut démontrer que les préjugés, que l’on a envers un peuple auquel on reproche d’avoir tel ou tel défaut, ne sont que des projections
n’importe quel être humain, n’importe quel habitant d’Andorra a les défaut que l’on reproche au juif Andri, qui n’en est pas un
Max FRISCH montre aussi que celui à qui on reproche d’avoir certains défauts fini par les avoir
il finit par se comporter comme on l’attend de lui
III. Traduction d’un extrait

IV. Sa vie de 1961 à 1991
entre 1961 et 1987 Max Frisch voyage en Union Soviétique, au Japon, en Chine et aux Etats-Unis, où il habite parfois
il se marie une deuxième fois en 1968
en 1978 il reçoit le prix de la paix des éditeurs allemands pour toute son œuvre littéraire et sa recherche d’un monde plus humain
le 4 avril 1991, il meurt à Zürich en Suisse
V. Traductions françaises
« Je ne suis pas Stiller » (paru en 1957, par Grasset)
« Monsieur Bonhomme et les incendiaires » (1961, Gallimard)
[Le livre parle de la question, comment un peuple réagit, quand il est menacé de perde sa
liberté.]
« Andorra » (1965, Gallimard)
« Biographie : Un jeu » (1970, Gallimard)
« Journal 1966 - 1971 » (1976, Gallimard)
Inhalt
Das Leben des max Frisch und seine Gedanken über das aufgegriffene Thema im Buch Andorra. Vortrag in einem Pariser Lycée gehalten. (678 Wörter)
Hochgeladen
15.11.2002 von unbekannt
Optionen
Hausaufgabe herunterladen: PDFPDF, Download als DOCDOC
  • Bewertung 4.1 von 5 auf Basis von 44 Stimmen
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
4.1/5 Punkte (44 Votes)



Seite drucken | Melden
Kostenlos eine Frage an unsere Französisch-Experten stellen:

Wenn du dieses Dokument verwendest, zitiere es bitte als: "Exposé: La vie de Max FRISCH et son livre Andorra", https://e-hausaufgaben.de/Hausaufgaben/D1069-Biografie-Expose-La-vie-de-Max-FRISCH-et-son-livre-Andorra.php, Abgerufen 12.08.2020 17:29 Uhr

Es handelt sich hier um einen fremden, nutzergenerierten Inhalt für den keine Haftung übernommen wird.
Download: PDFPDF, Download als DOCDOC
PASSENDE FRAGEN: