Menu schließen

Bretagne

Frage: Bretagne
(1 Antwort)

 
Hallo kann mir jemand dabei helfen den Text ein bisschen umzuschreiben und leichter zu schreiben ... danke im Vorraus Liebe Grüße

Géographie
La Bretagne est la région la plus occidentale de France et, avec ses 27 208 km², sa plus grande péninsule. La densité de population est d`environ 100 habitants au kilomètre carré. La côte septentrionale est bordée par la Manche, la côte occidentale et la côte méridionale sont bordées par l`Atlantique.
La Bretagne fait partie du Massif armoricain (en breton : Armor` ou Armorique = le pays de la mer). Cette formation géologique de pierre très vieille et dure a donné une côte très découpée (3000 kilomètres avec toutes les baies, à vol d`oiseau environ 600 kilomètres) et des centaines de petites îles. Surtout à l`ouest, les côtes rocheuses sont escarpées, et par endroits - comme au Cap Fréhel - des falaises de granit de 70 mètres de haut plongent dans l`Atlantique.
Deux alignements séparent le littoral de l`intérieur vallonné, mais il n`y a pas de grandes montagnes escarpées. Le plus haut sommet est le Menez Hom (330 mètres), juste derrière la baie de Douarnenez. Le paysage de la Bretagne intérieure se caractérise par des bocages - de hautes haies qui abritent les champs du vent omniprésent. Le climat est humide, les étés sont frais et les hivers doux - grâce au Gulf Stream - les chutes de neige exceptionnelles.
La Bretagne compte environ 2,9 millions d`habitants, 200 000 à Rennes, la capitale, qui est aussi la préfecture du département de l`Ille-et-Vilaine. Les autres départements sont le Finistère (préfecture : Quimper), les Côtes d`Armor (préfecture : Saint-Brieuc) et le Morbihan (préfecture : Vannes). Les principaux ports sont Brest (environ 160 000 habitants, Lorient et Saint-Malo.
En 1990, 56% des Bretons vivaient en ville. Sur les 1269 communes bretonnes, plus de 500 voient leur nombre d`habitants diminuer régulièrement. Beaucoup d`entre eux, surtout parmi les jeunes, sont attirés par Paris ou par des villes de la région plus importantes, dont le nombre d`habitants a doublé depuis le milieu des années 60.
La Bretagne, avec ses dolmens et ses menhirs qui datent de la préhistoire, a un sentiment très fort de son identité et de sa culture. Elle possède une culture encore très vivante de musiques et de danses qui lui sont propres et qui n`ont pratiquement rien de commun avec le reste de la France. Lors des Fest-noz estivaux, des instruments traditionnels comme la cornemuse et la bombarde côtoient les instrument modernes.
Les principaux secteurs d`activité sont l`agriculture, la pêche, la culture des huîtres, le tourisme et l`électronique.
Les Bretons sont les champions de la consommation d`alcool, mais ils possèdent le taux de divorces le plus bas de France.

Histoire

Le nom d`Armorique (terre près de la mer) vient de la première colonisation de la Bretagne, au 6e siècle av. J.-C., par des peuples celtiques venus de l`est de l`Europe. Les doctrines des druides, les guides spirituels des Celtes, ont laissé des traces dans la culture et dans les légendes bretonnes. Au dernier siècle av. J.-C. la Bretagne est rattachée à la Gaule romaine pour environ 500 ans, l`Ouest étant particulièrement rebelle (cf. Astérix !). L`influence romaine entraîne un essor économique mais ne laissera pas de traces durables. Aux Romains succédèrent les Celtes venus de Grande-Bretagne, déjà christianisés, qui donnèrent son nom à la Bretagne (britannia minor = petite Bretagne).
Charlemagne n`ayant pas réussi à intégrer la Bretagne dans le royaume de France, pas plus que ses successeurs, elle se développe depuis le 9e siècle vers toujours plus d`autonomie et devient en 992 le duché de Bretagne, à peu près dans sa configuration actuelle. En dépit de fréquentes incursions normandes, les relations se stabilisent, jusqu`à la Guerre de cent ans entre l`Angleterre et la France (1339-1453) qui aura des répercussions en Bretagne. Au 15e siècle, les ports bretons prennent de l`importance, les villes se développent. L`année 1532 marque la fin d`une relative indépendance politique. Par le mariage de Claude - fille de la dernière duchesse de Bretagne encore honorée aujourd`hui - avec le roi François 1er, la Bretagne devient province française. Le commerce d`outre-mer est florissant jusqu`à ce que Louis XIV perçoive de nouveaux impôts. Les troubles qui s`ensuivent sont réprimés dans le sang. Au 18e siècle, la Bretagne consolide son statut et devient la province côtière française la plus importante avec Brest qui est alors le premier port militaire de France. Partant de Saint-Malo, les corsaires bretons sillonnent toutes les mers du monde.
Pendant la révolution française, les paysans bretons appauvris soutiennent d`abord les revendications des Jacobins parisiens. Mais quand ceux-ci se prononcent contre l`Église catholique et enrôlent de force 300 000 Bretons, la résistance s`organise. La petite guerre tenace que livrent les Chouans royalistes et anti-centralistes contre la République durera une décennie.
L`industrialisation du 19e siècle n`atteint pas la Bretagne, la péninsule reste une région agricole sous-développée, ce qui a pour conséquence une émigration massive.
Après qu`un nombre disproportionné de Bretons soient tombés lors de la 1ère Guerre mondiale, des mouvements séparatistes se constituent entre les deux guerres dans cette province délaissée. Pendant la 2e Guerre mondiale, l`occupant allemand soutient ces groupes, ce qui n`empêche pas de nombreux Bretons de s`engager dans la Résistance. Après le débarquement des alliés, les ports bretons de Brest, Lorient, Saint-Malo et Saint-Nazaire sont en grande partie détruits.
Dans les années 50 et 60, la Bretagne sort de son isolement grâce à des mesures d`infrastructure et des implantations industrielles.
Après la marée noire de l`Amoco Cadiz en 1978 qui a entraîné la pollution de 400 kilomètres de côtes par 230 000 tonnes de pétrole, le mouvement pour la conservation des traditions bretonnes refleurit. Suite aux débordements de violence dans le conflit qui naît à propos des importations de poisson bon marché, des militants bretons mettent le feu au Parlement de Rennes, une bâtisse ancienne qui sera entièrement détruite.

La langue bretonne
Le breton n`est pas une langue romane, c`est une langue celtique autonome, qui contrairement au français, n`a pas de prononciation nasale.
Parmi les langues celtiques, on distingue le brezhoneg qui, avec le cornique et le gallois, fait partie des langues britanniques, et le gaélique qui est parlé en Ecosse et en Irlande. Sur le continent européen (la Grande Bretagne et l`Irlande exceptées), la Bretagne est le seul espace linguistique celtique, qui se divise en deux groupes.

Les druides
Contrairement à Panomarix, leur célèbre confrère de la bande dessinée « Astérix », les druides de jadis ne disposaient pas de potion magique susceptible de doter d`une force surnaturelle ceux qui l`absorbaient. Néanmoins on pense qu`ils disposaient de dons particuliers pour entrer en relation avec les puissances et les secrets de la nature.
A l`origine, les druides étaient les prêtres et les guides spirituels des Celtes qui, répartis en différents groupes ethniques, s`installèrent en Bretagne entre le 6e siècle av. J.-C. et l`invasion romaine (56 av. J.-C.). Ils savaient fabriquer le fer et étaient les maîtres dans la transformation des métaux précieux.
Leur religion reposait sur le culte de la fécondité, dans lequel la nature joue un rôle central. Ce qui explique que leurs lieux de culte étaient non pas les temples, mais les forêts, les sources ou les montagnes.
Mais les druides n`étaient pas seulement des prêtres et des experts en matière de magie, ils pouvaient être tout aussi bons en médecine, dans les sciences de la nature ou en poésie. C`étaient des visionnaires, des maîtres de cérémonie, des chroniqueurs, des maîtres d`école ou des conteurs et assumaient également des fonctions politiques ou juridiques. Ils arbitraient dans les conflits, les délits, les questions d`héritage et les problèmes de frontières. Le roi ne pouvait rien entreprendre ni décider sans l`intervention des druides.
Le terme de druide vient de l`ancien celtique dru (= fort, vigoureux) et du latin videre (= voir, savoir). Si l`on traduit librement, druide veut dire `celui qui peut tout voir`.
Les connaissances dont nous disposons sur les druides sont de seconde main, comme par exemple dans le traité de Jules César « La Guerre des Gaules ». Ils n`ont laissé aucune trace écrite, ils transmettaient leurs connaissances oralement à des élèves choisis, pour éviter la sécularisation de leur savoir et protéger le pouvoir et le prestige dont jouissait le statut de druide.
Les druides exercèrent leur influence jusque dans l`époque chrétienne. Aujourd`hui encore, on trouve en Bretagne des reliques du culte celtique dans les rites chrétiens, comme par exemple dans le grand Troménie de Locronan un pèlerinage qui a lieu tous les six ans.
Sous l`effet du regain d`intérêt pour la culture celtique bretonne et le mouvement new-age, les druides et leurs doctrines sont redevenus populaires dans des cercles qui s`intéressent à la mystique et à l`ésotérisme.

Recette: Galette Bretonne
Pour 6 personnes
Ingrédients :
250 g de farine de sarrasin
2 œufs
40 g de beurre fondu
50 cl d`eau froide
sel
Préparation :
Mélanger la farine de sarrasin, le sel et les œufs.
Rajouter petit à petit l`eau froide et le beurre fondu.
Laisser reposer la pâte 2 heures.
Cuire les crêpes dans une poêle à revêtement anti-adhérent afin d`obtenir des galettes aussi fines que possible.
Façon classique (« galette complète »):
Garnir les crêpes de beurre salé, d`une tranche de jambon blanc, d`un œuf frit et de fromage râpé.
On peut également garnir les galettes de sauce béchamel aux champignons, de viande hachée, de saucisses, de roquefort, etc.

La Bretagne en bref


Superficie : 27 208 km²
Nombre d`habitants : 2,9 millions
Capitale : Rennes, environ 198 000 habitants
Départements et chefs-lieux : Ille-et-Vilaine (Rennes), Côtes d`Armor (Saint-Brieuc), Finistère (Quimper) et Morbihan (Vannes)
La Bretagne est la région la plus à l`ouest de la France. Elle est bordée par la côte Atlantique, constituée de baies et de plages de sable, ainsi que de petites îles au large. Elle connaît un fort ressac et de puissantes marées. Le climat y est humide et souvent brumeux.
Aujourd`hui, la Bretagne fait partie des plus importantes régions agricoles de France. Elle est spécialisée dans la production maraîchère, l`élevage porcin et l`élevage de vaches laitières. La région est le plus grand fournisseur de beurre et de fromage de France. L`ostréiculture et la pêche jouent également un rôle important dans l`économie de la région. En été, le tourisme constitue une source de revenus substantielle.
Aux 5e et 6e siècle après J.-C., des Celtes originaires de Bretagne viennent s`installer dans la région, alors sous domination romaine. Pendant des siècles ils vont maintenir le contact avec l`île britannique, affirmer leur langue et leur culture. Le 20e siècle voit l`apparition de quelques mouvements militants pour l`autonomie mais la conscience d`une identité régionale se manifeste aujourd`hui essentiellement dans le maintien de la langue et culture bretonne.
Aucune autre région de France ne possède autant de menhirs que la Bretagne. Ces derniers témoignages de l`époque celtique, se dressent par milliers dans les campagnes. Leur signification reste jusqu`à aujourd`hui un objet de spéculations. Les légendes bretonnes sont multiples. Ne sont évoquées ici que celle du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde et avec eux, l`histoire d`amour entre Merlin l`Enchanteur et la fée Viviane.
ANONYM stellte diese Frage am 08.11.2021 - 19:48


Autor
Beiträge 2575
491
Antwort von Ratgeber | 08.11.2021 - 22:43
Der Text stammt 1:1 von dieser Seite.
Um nicht wegen Plagiats aufzufallen, sollen wir Dir den jetzt umschreiben... Vereinfache ihn bitte selber, poste den Text dann wieder, und wir schauen drüber.

Verstoß melden Thread ist gesperrt
Hast Du eine eigene Frage an unsere Französisch-Experten?

31 ähnliche Fragen im Forum: 0 passende Dokumente zum Thema:
> Du befindest dich hier: Support-Forum - Französisch
ÄHNLICHE FRAGEN: